Catégories
News

RALLYE Du Mont Blanc 2020, après de long mois nous attendions la reprise du championnat de France des rallyes.

Félicitations à tous les équipages du rallye du Mont-Blanc qui ont fait confiance à l’expérience d’ALP RACING SUSPENSION. L’édition 2020 aura été riche en superbes résultats. 6 voitures pour les 8 premières places scratch! Dont un podium complet avec deux C3R5 et la superbe 3ème place d’une Alpine A110. Victoire en R5, en R/GT en GT+

Catégories
News

Rallye Touquet Pas-De-Calais 2020. Deux victoires pour nos clients.

C3R5 Team CHL AUTO SPORT / Yoann BONATO

Le Championnat de France des rallyes 2020 démarre bien pour nos clients avec une victoire scratch pour Yoann BONATO au volant d’une CITROËN C3R5 du team CHL et une victoire en 2 roues motrices pour François DELECOUR pour les débuts en compétition de l’ALPINE A110 R/GT du team FJ, le tout avec des conditions d’adhérences très faibles le 2ème jour de course.

ALPINE A110 R/GT TEAM FJ / François DELECOUR

Félicitations également à tous les autres équipages qui ont participé à cette épreuve toujours aussi exigeante.

Catégories
News

ARS en course de côte

ARS en course de côte

 

Si le rallye représente une grande partie de l’activité d’ALP RACING SUSPENSION ce n’est pas le seul sport automobile dans lequel la société savoyarde sévit. Possédant des caractéristiques proches de ce que propose le rallye, la course de côte est naturellement une discipline où les produits d’ARS peuvent s’exprimer comme l’a notamment démontré Alban Thomas avec des Extrem-tech modifiés l’an passé.

 

Ce pilote originaire de la région lyonnaise a effectué ses débuts en course de côte à l’orée des années 2000. Gravissant peu à peu les différentes catégories, il est désormais à 34 ans un animateur reconnu du Championnat de France au volant de sa F3000. Avec ses 500 ch pour environ 450 kg, cette formule est ce qui se fait de plus extrême non seulement chez les « montagnards », mais aussi plus largement en sport mécanique.

« Avec de telles voitures, si on ne dispose pas d’une bonne suspension, ce n’est même pas la peine de courir« , plaisante Alban qui s’est classé 4e à l’issue de la saison 2011. « Issues du circuit, les F3000 sont des propulsions. Avec seulement deux roues motrices, il n’est pas facile de faire passer la puissance au sol surtout sur des routes de montagne pas toujours très larges. Quand on roule avec des vitesses de pointe qui peuvent aller jusqu’à 230 km/h, notre principale difficulté est d’absorber les trous et les bosses. Il est indispensable de toujours disposer d’un bon grip. Cela permet notamment d’accélérer tôt dans les épingles. Nous avons besoin de plus travailler notre mise au point pour être efficaces. En plus de mes amortisseurs avant et arrière, je peux également utiliser la charge aérodynamique pour que la F3000 tienne par terre. »

En raison de sa conception, une monoplace offre un accès plus rapide à la mécanique et permet plus facilement de « jouer » sur les réglages, le carrossage ou les barres de torsion. Malgré tout, les tronçons de route sur lesquels sont tracées les courses ne sont pas uniformes : « La course de côte de Chamrousse ou celle de Mont-Dore par exemple sont parmi les plus compliquées pour les suspensions« , détaille Alban. « Durant l’hiver, le goudron souffre beaucoup avec la neige, le froid. Des trous se forment et les réparations créent des bosses ! Avec ARS, nous effectuons en amont un travail de base durant l’hiver pour préparer la saison. Ensuite, sur les épreuves, le samedi soir, nous discutons de ce que j’ai ressenti et ils me conseillent sur les choix techniques à adopter. Sachant que l’on n’effectue que 5 montées durant le week-end, nous essayons de trouver le meilleur compromis pour que la voiture soit efficace. »

Au volant d’une F3000 encore améliorée qui recevra une nouvelle évolution des amortisseurs Extrem-tech, Alban Thomas s’est fixé pour objectif en 2012 d’essayer de remporter des manches du Championnat de France et de monter sur le podium final.

Catégories
News

ARS en Coupe de France

Ayant participé à la conquête de titres au niveau européen ou hexagonal, la société ALP RACING SUSPENSION a connu une saison 2011 couronnée de succès. Plébiscité par les pilotes de pointe, appréciée des équipes de premier plan, ARS n’en néglige pas pour autant les autres compétitions comme la Coupe de France où de nombreux concurrents font appel à son savoir-faire.

            Utilisant avec succès des suspensions M-ROAD (fabriquées par ARS) sur la Porsche avec laquelle il est devenu Champion de France, Gilles NANTET évolue également avec des produits d’ALP RACING SUSPENSION sur sa BMW Compact. Qualifié pour la Finale de la Coupe de France organisée l’an passé autour de la ville d’Autun, le Savoyard a mené la vie rude au futur vainqueur, n’échouant qu’à 17s de la victoire. « Contrairement à la Porsche« , explique Gilles NANTET, « la BMW bénéficie d’une répartition du poids qui est proche du 50/50 entre l’avant et l’arrière. Cela rend le travail sur les suspensions plus aisé. La voiture possède un comportement plus neutre qu’il est plus facile à régler que sur la Porsche. »

À Autun, Benjamin PERRIN est venu conclure en beauté une saison durant laquelle il s’est imposé à 8 reprises dans la classe A7 au volant d’une Peugeot 206 RC. Résidant en Bourgogne, il a participé aux épreuves de sa région (Vins Mâcon, Gueules Noires), mais n’a pas hésité à se déplacer sur les manches importantes de Rhône-Alpes (Ain-Jura, Rochois, l’Épine Mont du Chat…). Roulant depuis déjà une dizaine d’années en France, Benjamin s’est fait connaître par ses bonnes performances dans les Formules de Promotion Peugeot puis Citroën. Désormais âgé de 29 ans, il possède une bonne expérience notamment en matière de réglages : « C’est en 2009 que j’ai décidé de faire appel au savoir-faire de la société ARS« , détaille Benjamin. « À l’époque, je disposais d’une 206 RC Gr A qui ne tenait pas du tout la route. J’ai été très satisfait du résultat. Après une année en Citroën Racing Trophy, j’ai de nouveau décidé de rouler avec une 206 RC Gr A en 2011. Il m’est apparu naturel de recontacter ARS. En début d’année, je n’étais pas monté dans une voiture depuis quelques mois et je ne me sentais pas du tout en confiance avec. ALP RACING SUSPENSION m’a refait des suspensions et les bons résultats sont arrivés. J’ai pu me rapprocher des meilleurs. Je possède un réglage pour le sec et un pour le mouillé. Avec leurs conseils, je suis capable d’affiner comme cela a été le cas au Paul Friedman où, sous la pluie du dimanche, j’ai loupé un meilleur temps pour 4s. » Découvrant complètement le terrain de la Finale, Benjamin PERRIN a réalisé la course parfaite et s’est imposé dans la classe A7, clôturant une saison réussie.

Emeric REY, un autre pilote faisant confiance aux produits d’ARS, s’est également mis en évidence durant la Finale de la Coupe de France. Âgé de 25 ans, le pilote de Cluse a débuté en rallye en 2005. Au volant de sa Citroën Saxo F2-12, il a remporté plusieurs victoires de classe en 2011 lui permettant de se qualifier pour Autun où il a décroché un nouveau succès en F2-12. « J’ai monté moi-même ma voiture en 2009« , raconte Emeric. « C’est une top F2-12 avec une boîte séquentielle, des trains de maxi, un moteur de 200 ch, mais avec les amortisseurs dont je disposais au début, elle ne tenait pas la route. Je suis donc allé voir Cyril Barbier et Marc FRONTERA. L’étude de la courbe sur leur machine m’a permis de comprendre pourquoi cela ne fonctionnait pas. Ils m’ont fait des suspensions et le résultat ne s’est pas fait attendre. Dès le premier rallye avec, au Pays de Giers, j’ai signé un 24e temps dans la 1ere spéciale ! Désormais, sur mes amortisseurs à une voie réglable, je suis capable de sentir la modification lorsque je fais un clic de plus sur le sec. J’ai en revanche encore besoin d’un peu de conseils sur le sec.« 

Catégories
News

ARS Champion de France Terre avec Simon JEAN-JOSEPH

L’année 2011 a décidément été une réussite pour ALP RACING SUSPENSION. Aux titres de Champion d’Europe et celui de Champion de France s’est aussi ajouté celui de Champion de France Terre obtenu par Simon JEAN-JOSEPH.

Débutée par un succès au volant d’une Citroën Xsara WRC lors de l’Auxerrois, 2e manche du Championnat, la saison de Simon JEAN-JOSEPH s’est ensuite poursuivie aux commandes d’une Peugeot 207 S2000. Au sein de l’équipe 2C-Combronde, le pilote de la Martinique s’est imposé à deux reprises, à Langres et au Lloret Terres de Catalunya. Les deuxièmes places ensuite obtenues aux Cardabelles et au Vaucluse ont permis à JEAN-JOSEPH, meilleur performer sur l’ensemble de l’année, de devenir Champion de France Terre 2011. Pour ajouter cette ligne supplémentaire à un palmarès déjà imposant, Simon a pu s’appuyer le savoir-faire de la société ARS qui a introduit sa technologie à l’intérieur des amortisseurs Peugeot.

« Cela fait plus de dix que je collabore avec eux« , explique le Champion de France 2011. « Entre nous, il s’est établi une relation de confiance. J’apprécie de travailler avec ARS, car ils appliquent leur savoir-faire avec un pragmatisme qui convient parfaitement à ma vision de la compétition. Aujourd’hui, je ne suis plus pilote professionnel et je n’appréhende plus la course comme je le faisais il y a encore quelques années. Pour être le plus rapidement possible en confiance avec la voiture dont je disposais, j’ai essayé de mettre toutes les chances de mon côté. Il était évident pour moi de faire appel à ALP RACING SUSPENSION. Nous nous connaissons depuis plusieurs saisons et c’est à la fois réconfortant et sécurisant de savoir qu’ils ont toujours une solution adaptée à proposer. »

« Le Championnat de France Terre offre une diversité de terrains sur lesquels il est important de posséder les bons réglages« , poursuit le double Champion d’Europe. « À Langres par exemple, les spéciales étaient à la fois très rapides et très glissantes contrairement au Catalunya où les chronos étaient très lents et proposaient une adhérence complètement différente. L’utilisation de pneumatiques Kuhmo, que j’ai découverts en compétition, nous a aussi obligés à travailler sur la voiture pour qu’elle soit efficace avec ces gommes. Dans ces conditions il faut aller droit au but sans que cela réclame beaucoup de moyen que les astuces et l’expérience de Marc FRONTERA sont précieuses. Son action a été bénéfique non seulement pour les amortisseurs, mais aussi pour les différentiels et la géométrie.« 

Catégories
News

ALP RACING SUSPENSION en Championnat de France Terre

Si Simon JEAN-JOSEPH a été le fer de lance des pilotes ARS dans le Championnat de France Terre, il n’a pas été le seul à bénéficier de la technologie et des produits d’ALP RACING SUSPENSION.

Au volant de sa Peugeot 307 WRC, Paul CHIEUSSE s’est constamment mêlé à la lutte pour les premières places. Passant tout près de la victoire lors du Vaucluse, il termine 3e du Championnat. Disposant d’amortisseurs dans lesquels ARS a introduit sa technologie, le Savoyard tire un bilan positif de sa saison : « Les suspensions sont un élément essentiel sur une WRC« , explique-t-il. « J’ai pu en mesurer l’importance lors du passage de la 206 à la 307. Sur cette dernière, elles sont d’une efficacité redoutable. Je suis très satisfait des produits proposés par ARS. Il me reste désormais à poursuivre mon apprentissage des réglages, car je suis convaincu que cela me permettra d’améliorer encore mes chronos. J’aimerai notamment parvenir à maîtriser les modifications de détente ou de compression qui peuvent rendre ma voiture encore plus performante. »

Présent sur les 1ere et 3e marches du podium final du Championnat de France Terre, ALP RACING SUSPENSION possédait d’autres clients parmi les habitués de cette discipline. Jean-Baptiste DUNAND est celui qui s’est le plus mis en valeur l’an passé. Ce haut Savoyard de 22 ans a rapidement fait preuve d’une belle pointe de vitesse associée à une fiabilité étonnante compte tenu de sa courte expérience (10 rallyes au compteur !). Classé à plusieurs reprises dans le top ten, vainqueur par deux fois de sa catégorie (Auxerre et Vaucluse) Jean-Baptiste termine à la 7e place du Championnat. « J’ai débuté en 2010 avec la Saxo T4 de mon père« , détaille ce pilote que les magazines spécialisés classent dans la catégorie « à surveiller ». « Les amortisseurs étaient ceux utilisés dans le Trophée. Après deux courses, j’ai demandé une évolution à ARS et j’ai immédiatement constaté la différence de comportement. Même sur une petite voiture comme la Saxo, les suspensions sont un élément très important. Il faut savoir les gérer, connaître les différents réglages à utiliser en fonction du terrain rencontré ou de la longueur des spéciales. Ma collaboration avec les gens d’ARS a été très positive. Ils sont dynamiques, efficaces et réactifs. »

 

 

 

 

Lors du rallye du Vaucluse, ultime manche de la saison 2011, Stéphane CHAMBON a retrouvé la compétition après deux ans d’arrêt. Au volant de sa Subaru Impreza, le multiple Champion de Supermotard a tout d’abord très mal débuté l’épreuve connaissant un souci mécanique durant le shakedown. La course s’est ensuite beaucoup mieux déroulée. Sur sa monture équipée de suspensions bénéficiant de la technologie ARS, CHAMBON s’est finalement imposé pour un dixième de seconde à l’issue de la dernière spéciale !

Catégories
News

Alp Racing Suspension en Championnat de France

« Le sorcier de l’amortisseur« 

Durant les 8 manches du Championnat de France, plusieurs pilotes utilisant les amortisseurs d’ALP Racing Suspension se sont mis en évidence. Cela a notamment été le cas de Jean-Sébastien VIGION, dont les amortisseurs ont bénéficié de la technologie et du savoir-faire d’ARS. Au volant de sa « petite » Citroën C2 Super 1600, il permis de monter sur le podium de la Ronde Limousine devançant de nombreuses 4 roues motrices. Une course qui a laissé à Jean-Seb un excellent souvenir : « J’avais entendu parler d’ARS au moment de la 207 S2000. Quand je suis revenu avec la C2 Super 1600, je les ai contactés. Marc Frontera m’a fait les 4 suspensions et j’ai mis les clics de base. J’ai pris le départ de la Ronde Limousine sans avoir parcouru un mètre avec la voiture. Marco m’a dit de débrancher la barre stab avant, ce qui aurait dû rendre l’auto très instable… et en fait pas du tout ! Elle était transfigurée par rapport à ce que je connaissais auparavant ! Elle est devenue magique ! Sans ces suspensions, jamais nous n’aurions pu obtenir un tel résultat. Il ne sert à rien d’avoir le meilleur moteur et la meilleure boîte de vitesses du monde. Si tu n’as pas de bonnes suspensions pour te relier au sol, ça ne sert à rien de partir. En rallye, le terrain varie sans cesse. Il est important de pouvoir adapter sa voiture sans avoir besoin de tout changer. J’en ai eu encore confirmation lorsqu’il s’est mis à pleuvoir. Marco m’a donné les réglages à adopter… ce que j’ai fait sans chercher à comprendre. Je savais qu’il avait raison… et ça a fonctionné. Je ne sais pas ce qu’ils font, mais ce qu’ils font ça marche très bien ! Marco a vraiment de l’or dans les doigts. Ce n’est pas pour rien si je l’appelle le sorcier de l’amortisseur ! »

Des retours remarqués

Le Critérium des Cévennes 2011 a été marqué par le retour de deux pilotes expérimentés en Championnat de France. Au volant de sa Peugeot 206 WRC équipée de suspensions ALP, Jean-Marie CUOQ a longtemps mené les débats, démontrant qu’il n’a rien perdu de sa pointe de vitesse. Un souci mécanique empêchait finalement l’Ardéchois de s’imposer. Faisant débuter une monstrueuse Porsche 997 GT+, Pascal ENJOLRAS profitait également de la qualité de son amortissement pour exploiter le potentiel de sa nouvelle monture. Une sortie de route mettait fin à sa participation.

Catégories
News

ARS Champion de France avec Gilles NANTET

S’exprimant en Championnat de France depuis plusieurs années au volant de différentes Porsche, Gilles Nantet n’a cessé de se rapprocher des places sur le podium. Disposant avec sa 996 GT3 Cup d’une auto à la fois fiable et très performante, le Savoyard a entamé la saison 2011 avec de réelles ambitions. Elle a cependant mal débuté avec un abandon lors du premier rendez-vous au Touquet. Sur les routes très rapides du Lyon Charbonnières, où le pilotage typé circuit réclame une voiture extrêmement précise, Nantet a répondu présent en décrochant un 4e rang bientôt confirmé par une 5e position obtenue à l’issue d’une Ronde Limousine mouvementée. Deux superbes résultats se sont ensuite enchaînés. Au Rouergue tout d’abord puis sur les pentes du rallye du Mont-Blanc, course à domicile pour NANTET et pour ses suspensions M-ROAD (fabriquées par ARS), la Porsche est montée à deux reprises sur la 2e marche du podium, démontrant la polyvalence du pilote ainsi que celle des amortisseurs m-road qu’il utilise. Le point d’orgue de la saison est intervenu lors de sa victoire dans le Grand National organisé en doublure du WRC en Alsace. En tête du Championnat avec encore deux rendez-vous à disputer, l’ancien pilote de tout-terrain disposait alors de sérieux arguments pour obtenir le titre sur l’asphalte. Si un abandon aux Cévennes repoussait l’échéance, Gilles NANTET et sa Porsche étaient sacrés Champions de France au terme d’une ultime manche à rebondissements dans le Var.

« En rallye, une Porsche est une voiture très différente des autres« , explique Gilles Nantet. « Le fait d’avoir le moteur dans le dos entraîne des réactions particulières. On ressent des choses en pensant que cela vient de l’avant alors qu’en fait cela vient de l’arrière. C’est parfois assez compliqué à analyser et il faut réfléchir à quel type de suspensions adopter. Dans cette situation, l’avantage de travailler avec ARS est que Marc Frontera monte dans le siège de droite et il peut ainsi ressentir en direct ce qu’il se passe dans la voiture. Pendant que moi j’éprouve l’efficacité du pilotage, lui peut constater les réactions. On en discute et on essaie de trouver des solutions soit pour améliorer, soit pour gommer un défaut. Le fait qu’il soit dans la voiture lui permet peut-être de partir vers des options auxquelles on n’aurait pas forcément pensé s’il était resté au bord de la route comme cela arrive parfois. Chaque rallye réclame un travail spécifique. On ne part pas sur les mêmes bases. On travaille chaque fois différemment. Depuis les premières courses avec la GT, nous avons développé des suspensions que l’ont n’a pas cessé de peaufiner et qui, aujourd’hui sur la GT+, n’ont plus rien à voir avec celles du départ. Il y a un monde d’écart au niveau de l’efficacité.« 

Catégories
News

Doublé d’ARS en Championnat d’Europe

ALP Racing Suspension 1er et 2e du Championnat d’Europe

Cette année, à l’issue des 11 manches du Championnat d’Europe des rallyes, deux pilotes bénéficiant de la technologie et du savoir-faire d’ARS terminent sur les deux premières marches du podium final.

Au volant de son Abarth Grande Punto S2000, Luca ROSSETTI a inscrit le maximum de points à 5 reprises, remportant des victoires au scratch sur des terrains aussi variés que la Croatie, la Bulgarie et l’Antibes. Dans d’autres manches, comme les 1000 Miglia ou Ypres, l’expérimenté Italien n’a pas hésité à refréner ses ardeurs afin d’obtenir un résultat important dans l’optique de la compétition. Tout au long de l’année, quelle que soit la spécificité du parcours, il a pu compter sur l’efficacité de ses suspensions ARS (en l’occurrence des amortisseurs Ohlins dans lesquels ARS est intervenu sur la loi d’amortissement) pour remporter son 3e titre de Champion d’Europe.

Luca ROSSETTI : « Les voitures de la catégorie S2000 ont des performances très proches les unes des autres. Parfois, un petit détail permet de faire la différence. Bien connaître ses suspensions et savoir comment les utiliser en fonction des spécificités du terrain est très important. Cela se vérifie aussi bien sur l’asphalte que sur la terre. Je pense que sur l’ensemble des manches que j’ai disputées, les suspensions ont joué un rôle important à chaque reprise. Si je devais extraire une épreuve, je dirais le Valais où les conditions météo n’ont pas été simples. Cela fait deux ans de suite que je collabore avec Alp Racing Suspension et je ne peux que me féliciter de ce choix. Nous travaillons beaucoup en essais pour trouver les meilleurs réglages qui seront ensuite adaptés pour la course.« 

Le plus sérieux adversaire de Luca Rossetti a été Luca BETTI. Ce dernier évoluait au volant d’une 207 S2000 dotée d’amortisseurs Peugeot Sport sur lesquels Alp Racing Suspension a modifié la loi d’amortissement. Titulaire de deux succès en ERC sur les routes complètement différentes du Bosphore Rally en Turquie et du Principe d’Asturias en Espagne, l’Italien termine 2e du Championnat offrant à ARS un joli doublé.

Luca BETTI : « Cela a été très agréable de travailler avec cette équipe durant cette saison. Sans de bonnes suspensions qui nous permettent d’être parfaitement en contact avec le sol, tu ne peux pas t’exprimer pleinement. Nous avons rencontré une grande variété de surface et des conditions très différentes d’un pays à l’autre. Pour moi, c’est lorsque l’adhérence est changeante, quand tu rencontres de la neige, qu’il est important d’avoir de bons amortisseurs. Cela réclame du travail et d’avoir en face de soi des personnes qui savent de quoi elles parlent. Elles doivent pouvoir te donner des solutions, te proposer des choses pour t’aider à aller vite. Quand en plus cela se passe dans la bonne humeur, c’est encore mieux. C’est exactement comme cela que nous avons traversé cette année 2011 avec ARS, avec au bout la 2e place du Championnat. »

 

Bernardo Sousa a effectué une participation ponctuelle lors du rallye du Valais. Au volant d’une Peugeot 207 S2000 qu’il découvrait à la place de son habituelle Fiesta S2000, le Portugais a parfaitement su exploiter les suspensions ARS  en occupant ponctuellement la tête de la course.


 

Catégories
News

Moisson de podium pour les clients d’ARS

En championnat de France, au rallye du Mont-Blanc domination de COMTE sur la 307 WRC du team GPC avant le coup de théatre du dernier parc d’assistance. Gilles NANTET avec la Porsche GT+ équipé de 4 amortisseurs ARS termine à la 2ème place du rallye et engrange le maximum de points pour devenir leader du championnat. Félicitations à tous nos autres clients qui ont donné le meilleur d’eux-même pendant ce rallye.

Pour la reprise du championnat d’Italie au rallye ALPI ORIENTALI les clients d’ARS ce sont également démarqués, victoire de Luca ROSSETTI sur la FIAT S2000 et 3ème place pour Alexendro PERICO sur 207 S2000. A noter aussi sur les 4 premières spéciales la domination de SCANDOLA sur FIESTA S2000, mais la casse d’une transmission de sa voiture abrège sa magnifique prestation.
Dans le tropheo CLIO R3 domination de NUSCITA avant une crevaison le 2 ème jour.
Merci au team TRICO MOTORSPORT, PA RACING et A-STYLE de démontrer que notre travail sur 3 voitures différentes leur à permis de dominer haut la main ce rallye très relevé.