Vous êtes ici : Accueil - News - ALP RACING SUSPENSION en Championnat de France Terre

ALP RACING SUSPENSION en Championnat de France Terre

Si Simon JEAN-JOSEPH a été le fer de lance des pilotes ARS dans le Championnat de France Terre, il n’a pas été le seul à bénéficier de la technologie et des produits d’ALP RACING SUSPENSION.

Au volant de sa Peugeot 307 WRC, Paul CHIEUSSE s’est constamment mêlé à la lutte pour les premières places. Passant tout près de la victoire lors du Vaucluse, il termine 3e du Championnat. Disposant d’amortisseurs dans lesquels ARS a introduit sa technologie, le Savoyard tire un bilan positif de sa saison : « Les suspensions sont un élément essentiel sur une WRC« , explique-t-il. « J’ai pu en mesurer l’importance lors du passage de la 206 à la 307. Sur cette dernière, elles sont d’une efficacité redoutable. Je suis très satisfait des produits proposés par ARS. Il me reste désormais à poursuivre mon apprentissage des réglages, car je suis convaincu que cela me permettra d’améliorer encore mes chronos. J’aimerai notamment parvenir à maîtriser les modifications de détente ou de compression qui peuvent rendre ma voiture encore plus performante. »

Présent sur les 1ere et 3e marches du podium final du Championnat de France Terre, ALP RACING SUSPENSION possédait d’autres clients parmi les habitués de cette discipline. Jean-Baptiste DUNAND est celui qui s’est le plus mis en valeur l’an passé. Ce haut Savoyard de 22 ans a rapidement fait preuve d’une belle pointe de vitesse associée à une fiabilité étonnante compte tenu de sa courte expérience (10 rallyes au compteur !). Classé à plusieurs reprises dans le top ten, vainqueur par deux fois de sa catégorie (Auxerre et Vaucluse) Jean-Baptiste termine à la 7e place du Championnat. « J’ai débuté en 2010 avec la Saxo T4 de mon père« , détaille ce pilote que les magazines spécialisés classent dans la catégorie « à surveiller ». « Les amortisseurs étaient ceux utilisés dans le Trophée. Après deux courses, j’ai demandé une évolution à ARS et j’ai immédiatement constaté la différence de comportement. Même sur une petite voiture comme la Saxo, les suspensions sont un élément très important. Il faut savoir les gérer, connaître les différents réglages à utiliser en fonction du terrain rencontré ou de la longueur des spéciales. Ma collaboration avec les gens d’ARS a été très positive. Ils sont dynamiques, efficaces et réactifs. »

 

 

 

 

Lors du rallye du Vaucluse, ultime manche de la saison 2011, Stéphane CHAMBON a retrouvé la compétition après deux ans d’arrêt. Au volant de sa Subaru Impreza, le multiple Champion de Supermotard a tout d’abord très mal débuté l’épreuve connaissant un souci mécanique durant le shakedown. La course s’est ensuite beaucoup mieux déroulée. Sur sa monture équipée de suspensions bénéficiant de la technologie ARS, CHAMBON s’est finalement imposé pour un dixième de seconde à l’issue de la dernière spéciale !